AUDE

Difficile de résumer ce roman sans en dévoiler l’intrigue. Si, au début, le récit demeure relativement calme, les évènements vont se succéder rapidement. Des situations conflictuelles apparaissent, des questions se posent.

Dans cette histoire, quatre personnages principaux se détachent, Aude, Aubin, Arnaud. L’identité du quatrième, présent depuis le début, ne sera connu par le lecteur que vers le milieu de la narration. Aude est le fil conducteur de cette fiction. Ce récit parle de violence, de haine, de bassesse humaine, mais aussi d’honnêteté, de courage, d’abnégation, et surtout d’amour. Néanmoins, sans rien révéler du récit, il est possible de le survoler.

1963. Cligny, village au nord-ouest de Lyon. Trois jeunes gens demandent à un homme de leur raconter le château Béranche, de 1900 à sa destruction en 1944. L’homme accepte. En fait, il va leur raconter Aude, son histoire, sa vie. Son arrivée au Château Béranche, orpheline, aide cuisinière, son enfance, son adolescence, ses amours. Elle connaîtra une passion fusionnelle avec Aubin, domestique comme elle, comme plusieurs autres personnages. Aude et Aubin passeront sous la protection d’Arnaud, troisième enfant des époux Béranche. En cachette, il instruira les deux enfants. Hélas, les Béranche ont des ennemis, et Aude sera, malgré elle, entraînée dans le conflit qui les oppose. Après la disparition de ses parents, Arnaud devient le maître du Château. La grande Guerre, Aubin et Arnaud y participent. Aude se retrouve seule, enfin presque, à gérer le domaine. Les agressions, les luttes, les malheurs, la transforment. Elle n’est plus la jeune fille innocente de sa jeunesse. Ensuite, pendant l’entre deux guerres, puis au cours du second conflit mondial, elle apprendra la vérité sur certains évènements du passé, liés à sa propre vie et les secrets de la famille Béranche. Un dernier drame va l’anéantir. Au bord du désespoir, tout pour elle bascule. Mais…

Plusieurs scènes de ce roman ont pour origine des faits réels. Naturellement, les véritables noms de ceux qui les ont vécu ont été changés. Si je me suis servi de leurs histoires, c’est surtout en leur souvenir, pour l’affection que je leur porte toujours.  Par contre,  j’ai tenté, dans la mesure du possible, de situer ces actions dans les lieux où elles se déroulèrent réellement.

Le tome 1 débute pendant l’hiver 1889 et se termine à la fin de la Grande Guerre, en 1918.

Ce livre est en vente directement chez votre libraire, sauf sous 4 ou 5 jours s’il doit le commander. Il est aussi disponible, entre autres, soit en magasin, soit en ligne, à la FNAC, chez Gibert Joseph, Décitre, Les libraires, Colibris, Librairie Nouvelle, Amazon, etc… et naturellement aux éditions PAULO-RAMAND.

Format papier 14 x 22,5 cm 472 pages

Prix               Format papier   19 € ttc
                   Format e-pub     8 € ttc

Le tome 2 débute à la fin de la Grande Guerre, en 1918, et se termine en 1944.

Ce livre est en vente directement chez votre libraire, sauf sous 4 ou 5 jours s’il doit le commander. Il est aussi disponible, entre autres, soit en magasin, soit en ligne, à la FNAC, chez Gibert Joseph, Décitre, Les libraires, Colibris, Librairie Nouvelle, Amazon, etc… et naturellement aux éditions PAULO-RAMAND.

Format papier 14 x 22,5 cm 432 pages

Prix               Format papier   19 € ttc
                   Format e-pub     8 € ttc

Après avoir lu le roman AUDE, vous pouvez, si vous le désirez, revenir ici et donner votre avis. Merci.

En passant la souris sur le sigle noir en escalier, à la droite des étoiles, vous obtiendrez une vision globale de la notation.

Votre vote
[Total: 3 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.